Revue de Presse 


Epure sur France Inter


Journal Sud Ouest du 31 juillet 2016

« Les mots ne suffiront pas, il faudra goûter et déguster pour saisir toute la saveur des bouquets garnis déshydratés mis au point par Sophie Déjoué. Chimiste de formation, exerçant à Braud-et-Saint-Louis,  Sophie Déjoué est plus connue des Blayais pour sa cuisine de très haute volée. Beaucoup parlent encore avec gourmandise du temps où elle faisait table d’hôtes une fois par mois chez elle.

Aujourd’hui, la cuisinière qui a fait ses armes auprès des plus grands chefs étoilés de Paris à Bordeaux lance une gamme de bouquets garnis, mais aussi de garnitures aromatiques pour les préparations rissolées ou singée et de bouillons déshydratés sous la marque « Épure, l’Épicerie botanique ». Une aventure blayaise qui s’apprête à conquérir les cuisines des grands chefs et des cordons bleus qui mitonnent avec amour.

Épiceries fines

« L’entreprise est en démarrage, je cours partout ! », raconte Sophie Déjoué dans la cour intérieure de sa maison de Blaye. D’un côté la cuisine, de l’autre son laboratoire avec ses réfrigérateurs et surtout son déshydrateur où elle a mis au point ses bouquets garnis ficelés qui viennent aromatiser plats et sauces. Blanquette, pot-au-feu, bouillon et toute préparation culinaire traditionnelle à laquelle on veut ajouter un peu plus de parfum.

L’histoire a commencé il y a plus d’un an. « Un jour, j’avais besoin d’un bouquet garni frais, mais comme beaucoup de personnes, je n’avais pas tout sous la main. Alors j’en ai fait plein avec des produits du marché pour avoir de l’avance, mais tout a fini par pourrir dans un bocal. J’en ai alors refaits que j’ai déshydratés dans le four. Ce n’était pas idéal, trop sec, mais je trouvais ça beau. »

La cuisinière investit alors dans un déshydrateur basse température et avec les conseils précieux de son ancien patron et ami le chef étoilé Nicolas Magie (Le Saint-James, à Bouliac), elle parvient à ses fins. « Le processus est très archaïque. Mais à la différence du séchage, la déshydratation en douceur permet de conserver la fraîcheur et toutes les qualités gustatives. On peut conserver les bouquets six mois, un an. Après, ils perdent de leur couleur, mais pas leur goût. »

Distribuée dans quelques semaines dans les épiceries fines de la capitale et des grandes villes, mais aussi dans quelques jours sur un site Internet marchand, la gamme propose plusieurs saveurs : classique, épicée, asiatique, blayaise, asiatique épicée. Poireau, queues de persil, thym, laurier, c’est la base du bouquet garni. D’autres ingrédients comme le céleri, le piment fort, la citronnelle, le gingembre, la coriandre ou l’aillet du Blayais permettent de décliner les saveurs. Tous les produits sont d’origine locale, achetés chez une vingtaine de producteurs installés autour de l’estuaire avec des pratiques proches du bio, sans forcément s’embarrasser du label.

Une certaine éthique

Une fois coupés et déshydratés par Sophie Déjoué, les bouquets sont assemblés par les petites mains de l’Établissement et service d’aide par le travail (Esat) de Braud-et-Saint-Louis, qui fournit une activité professionnelle aux personnes handicapées. « C’est un grand bonheur pour moi de travailler avec elles, c’est un travail valorisant », confie Sophie Déjoué qui revendique une certaine éthique.

Jusqu’à l’emballage cartonné, issu d’un second recyclage. Le design élégant se rapproche de celui des produits cosmétiques, à la différence que le parfum qui s’en dégage met immédiatement en appétit.

 

 

Elvira Masson, France Inter, le 27 juin 2016 :

« Je réponds, favorablement … car les produits que vous nous avez envoyés sont tout bonnement remarquables.…»

Elvira Masson

On va déguster / France Inter

Blog  de Sophie Juby, le 2 octobre 2016

http://bordeaux-cuisine-and-co.org

Coup de cœur pour Epure, l’épicerie botanique. Il s’agit d’une gamme de bouquets et préparations d’herbes déshydratées, fabriqués à Blaye à base d’herbes et légumes de petits producteurs. La gamme comprend des mélanges classiques, asiatiques et le blayais en note locale qui associe l’aillet, le poireau, le persil et le thym. Les feuilles sont délicatement roulées, le packaging superbe et raffiné. J’adore le concept : du slow food, du naturel et du bon goût ! https://www.epicerie-botanique.fr/

Le Saint-James, Relais et Chateaux,, Bouliac , le

Au nom de toute l’équipe du Saint-James nous tenions à vous remercier pour votre présence à notre deuxième ‘Marché de Producteurs’.

La belle décoration de votre stand, la qualité de vos produits d’exception, votre convivialité et bonne humeur tout au long de la matinée ont largement contribué au succès de la manifestation.

Nicolas Magie      Chef de cuisine

Marie Borgel        Président Directeur Général

Anthony Torkington   Directeur Général

EPURE-EPICERIEBOTANIQUE
EPURE-EPICERIEBOTANIQUE